EDITO : Créer une culture commune  
De la convergence des politiques Handicap et Diversité  
Elior: Les managers et la gestion du handicap  
Malakoff Médéric: Réussir sa politique Handicap  
Témoignage de participants  
Archives  
Demande d'informations  
Envoyer à vos contacts  
Imprimer la newsletter  


Elior: Les managers et la gestion du handicap


Leader européen de la restauration et du service, Elior Concessions compte près de 10 000 collaborateurs et présente une organisation fortement décentralisée. Afin d’atteindre des résultats probants en matière de diversité et de handicap, le groupe a souhaité mettre en œuvre une politique originale. Son principal atout ? Impliquer réellement toute la ligne hiérarchique dans la gestion de la diversité et du handicap, comme l’explique Marie-Christine Cosson, Responsable de la Diversité, de la Vie du Travail et de la Communication Interne.

En 2008, Elior Concessions ne comptait que 2% de travailleurs handicapés dans ses effectifs. À cette époque, le Groupe travaillait déjà sur les problématiques du handicap et des populations seniors, mais de manière indépendante et isolée. Plusieurs effets indésirables se sont fait alors sentir : les managers avaient le sentiment de traiter « un mille-feuille » d’obligations, tandis qu’une grande partie des collaborateurs avait l’impression qu’un favoritisme s’exerçait à l’égard des personnes en situation de handicap. « Nous avons souhaité en conséquence, pour pallier ces constats et lier ces obligations entre-elles, traiter le handicap sous l’angle de la diversité, de l’égalité des chances et de la prévention de la pénibilité. Nous voulions également traiter la question du handicap comme une problématique de management à part entière : au lieu de créer une mission Handicap ou Diversité pouvant avoir pour effet de " déresponsabiliser les managers", nous avons développé des méthodes et des outils pour aider ces derniers dans leurs fonctions », explique Marie-Christine Cosson.



Donner du sens à l’action
Elior Concessions a souhaité, pour structurer et déployer sa politique Handicap, contractualiser une convention de partenariat avec l’AGEFIPH : « Notre politique Handicap nous a permis de donner du sens à nos actions : comprendre et respecter le principe de non-discrimination, intégrer l’égalité de traitement dans les pratiques managériales centrées sur les compétences, restituer le principe de compensation raisonnable, mettre en place et comprendre le principe de l’action positive et passer d’une gestion curative à une anticipation préventive des situations d’inaptitudes ».

Une fois ce cadre fixé, de nombreuses actions ont pu être lancées, parmi lesquelles :
•    la réalisation d’un état des lieux sur les stéréotypes et les préjugés des collaborateurs envers, entre autres, les personnes en situation de handicap ;
•   la mise en place de 3 types de formations dispensées à toute la ligne hiérarchique (Top Management, RH, référents handicap et managers de proximité). Celles-ci ont pour thème « la diversité et l’égalité de traitement », « le recrutement, l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées » et « le maintien en emploi : aménager, adapter et développer l’employabilité » ;
•   la conception du jeu de l’oie « le handicap dans l’équipe n’est pas un handicap pour l’équipe », sous format papier et électronique, pour sensibiliser tous les salariés sur site.

« Nous avons souhaité former toute la ligne hiérarchique en commençant par le Top Management et ce pour des soucis d’exemplarité. Puis, ce sont les RH, les référents Handicap et enfin les managers de proximité qui ont été sensibilisés sur le sujet », décrit Marie-Christine Cosson. Ces formations ont largement recours à des pédagogies innovantes, comme le détaille Gaël Bardin, Responsable de l’offre handicap au sein du cabinet Altidem : « Des mises en situation sur le recrutement des personnes handicapées ont été mises en œuvre. Des vidéos comportant des messages forts de la direction ont été diffusées à l’ensemble des collaborateurs, ainsi que des « micros-trottoirs » sur les représentations des salariés à l’égard des personnes en situation de handicap. »

Quel bilan ?
L’objectif légal d’emploi de 6% de travailleurs handicapés a été atteint, mais ce dont se félicite tout particulièrement Marie-Christine Cosson, c’est « d’avoir réussi à remettre l’humain au centre de la préoccupation des managers. Non seulement les questions de diversité et de handicap sont mieux intégrées dans les esprits, mais les managers sont en mesure naturellement de personnaliser leur management ».

En dépit de ce succès, la volonté d’Elior est de ne pas relâcher ses efforts. Des actions sont organisées pour valoriser les bonnes pratiques : ainsi, les Référents Handicap, managers et RH volontaires et proactifs en terme de gestion de la Diversité sont invités par exemple à jouer les « ambassadeurs » ou les « coachs » auprès de managers moins à l’aise sur ces questions. Leurs missions ? Expliquer les intérêts des actions Handicap et Diversité et les convaincre de s’engager sur ce chemin…





Valérie Moreau
valerie.moreau@news-altidem.com
01 47 63 21 70
Conseil en communication - Conception du site web : Cabinet Quatre Vents